Projet de création d’une variété de camélia en l’honneur des Augustines.

Le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier porte le projet de réhabilitation du monastère des Augustines situé à Tréguier. Sur ce site, deux projets sont envisagés : une résidence intergénérationnelle et un centre d’interprétation d’architecture et du patrimoine (dans le langage courant on parle souvent de musée).

Dans le cadre de ce projet de réhabilitation, Maryline RICAUD, travaille comme chargée de mission sur le projet culturel. Elle reconstitue l’histoire de la communauté des Augustines de Tréguier et elle s'’intéresse aux soins que les sœurs accordaient à leur jardin. Celui-ci avait plusieurs fonctions. C’est une représentation du jardin d’Eden, c’est un lieu de recueillement, un lieu de mémoire, un lieu de détente. C’est la raison pour laquelle, elle collabore avec Erwan de Bonduwe et Tiffen Luzu (architectes paysagistes) pour réfléchir à la valorisation de ce patrimoine naturel. C’est donc avec joie qu'elle et son équipe ont accueilli la création d’une variété de camélia en l’honneur des Augustines.